Mai 2010

Mai 2010 pub2010-718x1024

Contrairement à une certaine tentation du Maire de nous reléguer dans une posture d’opposition et de critique systématiques, vous constaterez, à la lecture de cette lettre d’information, que nous nous employons à bien analyser les dossiers municipaux, à les rendre compréhensibles par nos concitoyens et à exprimer nos positions favorables ou défavorables sur les choix de la majorité municipale. 

Cette lettre d’information présente l’actualité relative à la gestion du dossier de la « descente de Frocourt » qui nous préoccupe depuis plusieurs mois. Malheureusement, les craintes que nous avions exprimées dans notre précédente lettre d’information d’octobre 2009 sont maintenant confirmées. 

Le 30 avril dernier, après plus d’un an de tergiversations, le Président du Grand Nancy annonçait, à grand renfort de communication, les décisions prises sur le schéma d’aménagement et de circulation au sud-est de l’agglomération. Pour l’occasion, seuls les Maires de sa majorité communautaire avaient participé aux travaux préparatoires, les Maires des autres communes ayant le « privilège » de découvrir les décisions le jour-même de leur annonce devant la presse. 

Les conseillers municipaux d’Heillecourt étaient également conviés le soir-même à une réunion en présence du Président du Grand Nancy pour une présentation de ces décisions qui concernaient notamment l’abandon de la VLI, la réalisation de la descente de Frocourt et l’ouverture d’une voie entre l’avenue Jeanne d’Arc à Vandoeuvre et la rue Léon Songeur à Heillecourt (quartier Vigne des Sables)

La campagne de communication fut bien orchestrée, à la limite même du conflit d’intérêt politique (voir l’article de l’Est Républicain du dimanche 2 mai), au point de transformer soudainement ce qui, au départ, constitue un vrai scandale en termes d’urbanisation commerciale sans infrastructures correspondantes (M. Rossinot l’a admis à demi-mots au cours de la réunion à Heillecourt) en merveilleux projet d’aménagement dans le sens du développement durable et de l’écologie urbaine. Voici d’ailleurs notre communiqué transmis, en réaction à cet article, à la rédaction de l’Est Républicain qui ne l’a jamais publié… 

Si plusieurs orientations de ce schéma constituent indiscutablement un progrès par rapport aux projets antérieurs (abandon de la VLI, aménagement d’une « coulée verte »), il faut observer que les Heillecourtois en sont quittes pour supporter une part de la circulation induite par la zone commerciale de Frocourt, puisqu’une voie de liaison raccordera prochainement la zone à l’avenue des Erables à Heillecourt. Des aménagements de cette avenue sont envisagés pour éviter que les véhicules, pris dans l’entonnoir du rond point de Décathlon et de la route de Mirecourt, ne transitent par le centre d’Heillecourt, via la rue Gustave Lemaire. Cependant, à ce jour, les moyens envisagés ne sont pas, à l’évidence, à la hauteur des enjeux et des flux de circulation actuels et futurs. 

Tout heureux de voir confirmé l’abandon de l’absurde projet de VLI, le Maire a concédé la réalisation de cette « descente de Frocourt » sans aucune garantie sur les conséquences en matière de circulation dans notre commune. Nous avons, à plusieurs reprises, indiqué que cette voie pouvait être envisagée à la seule condition de la réalisation préalable de l’aménagement d’une sortie de cette zone commerciale vers l’autoroute au niveau de Leroy Merlin, comme cela était prévu il y a plusieurs années. Dans la catégorie des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient, on nous dit aujourd’hui que peut être demain, si l’Etat veut bien… 

Si M. Rossinot a « purgé » aujourd’hui le problème qui freinait la poursuite de l’aménagement de cette zone commerciale, ce sont bien les Heillecourtois qui vont devoir supporter demain les nuisances d’une zone urbanisée « sauvagement » depuis plusieurs années sous l’autorité (mais quel contrôle ?) du Grand Nancy et des élus qui y siègent. Malgré nos mises en garde répétées, le Maire d’Heillecourt, vice-président du Grand Nancy, a cédé à la pression exercée par des lobbies économiques et politiques. Les Heillecourtois sauront lui rappeler sa responsabilité.

 

 



Répondre

Bien Vivre ensemble l'aveni... |
COMMUNAL HAOUR FEYZIN 2008 |
Le Cabinda Libre (CGSNE) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Michel TAMAYA 2008 Le BLOG
| servir connaux
| Saint-Avold pour vous