Archives pour la catégorie Municipales 2014

Hervé Willer candidat

Ce samedi, Hervé Willer a officiellement présenté la liste et le projet Heillecourt un avenir partagé pour l’élection municipale du 23 mars prochain.

En introduction, il a tenu à rappeler le chemin parcouru depuis 2008 :

« Pour les plus observateurs, nous avons préparé ce moment depuis plusieurs mois, voire plusieurs années.

Je tiens donc tout d’abord à remercier toutes celles et tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre, au cours des 6 dernières années, en commençant par une présence sur la liste Energie nouvelle pour Heillecourt en 2008, ont apporté leur pierre à l’édifice.

Cet édifice est aujourd’hui constitué par une nouvelle équipe et un projet, et cela s’est forgé dans le temps. Ce temps est garant de la cohérence, de la profondeur de réflexion et par conséquent de la qualité de la démarche. »

Site internet

bandeauLA

 

Chronique d’un maire-candidat mécontent

Dans un article intitulé « un maire mécontent » paru dans la rubrique Politique de l’Est Républicain le samedi 26 octobre, M. Sartelet se plaint d’une mauvaise « note » attribuée par un organisme de défense des contribuables sur le thème « votre Maire est-il dépensier ? ».

En effet, selon cette analyse, la gestion financière du Maire est évaluée à 8/20. On peut donc comprendre à la fois son étonnement et surtout sa déception alors qu’il n’hésitait pas, il y a six mois, à se vanter publiquement d’être un bon gestionnaire du fait de la note de 20/20 attribuée par le même organisme.

En réalité, les critères retenus par cet organisme sont partiels et ne peuvent avoir la prétention d’apprécier la gestion de la commune. Ainsi, la note de 20/20 attribuée il y a six mois était tout aussi fantaisiste que celle de 8/20 aujourd’hui.

De plus, le rôle d’une municipalité est d’assurer le bien-être des habitants en conduisant des politiques au service de l’intérêt général. Chacun sait que les investissements réalisés et les services apportés sont financés par les dotations de l’Etat et les impôts payés par les contribuables locaux. Les missions et les objectifs d’une commune ne peuvent donc pas être assimilés à ceux d’une entreprise même si certains principes de gestion sont identiques.

S’agissant de la gestion de notre commune et de certains investissements, les faits sont établis. Les élus Energie nouvelle ont souvent eu l’occasion, depuis 5 ans, de dénoncer la gestion improvisée et les dérapages financiers qui ont émaillé le mandat en cours.  Voir le dossier Finances

Et inutile de se retrancher derrière une prétendue « période de réserve électorale », le maire-candidat n’échappera pas, de ce point de vue, à son bilan.

Coup de projecteur sur les municipales 2014 à Heillecourt (suite…)

Les Heillecourtois viennent de recevoir un tract de Mme Assfeld-Lemaire exprimant sa déception de ne pas avoir été sollicitée par l’Est Républicain pour exposer, dans la page spéciale du 30 avril consacrée à Heillecourt, sa vision personnelle sur notre commune. 

A supposer qu’on puisse comprendre une certaine frustration, cela n’autorise pas à interpréter, à sa guise, des propos (« Hervé Willer, gêné aux entournures par sa proximité idéologique avec Vandoeuvre ») et à prêter des intentions d’une imagination débordante.   

Souhaitant rester à l’écart de toute polémique stérile, il paraît néanmoins utile d’apporter les informations suivantes :

- « la proximité idéologique avec Vandoeuvre », étrange expression, est sans doute liée au fait que nous défendons l’idée d’une halte-gare à Heillecourt qui pourrait ne pas aboutir si, comme d’autres semblent vouloir le faire, nous présentions ce projet en concurrence avec celui d’une ville voisine.

En effet, l’enjeu n’est pas seulement de construire une halte-gare mais de créer une ligne de transport urbaine et périurbaine (tram-train). Il s’agit bien d’un projet communautaire à partager avec les autres villes de l’agglomération et non pas d’entretenir une concurrence malsaine entre elles. Le journaliste a repris l’expression « l’erreur serait de jouer notre dossier contre celui d’une autre commune, notamment Vandoeuvre… », en coupant la suite, « car nous serions perdants à coup sûr », le poids relatif des deux villes étant sans commune mesure et à notre désavantage.

- ce qui rejoint le deuxième point selon lequel Hervé Willer prétendrait, d’après elle, se faire passer pour « l’inventeur de la 4ème ligne ». Mme Assfeld-Lemaire a déjà prêté beaucoup d’intentions mais celle-ci nous était encore inconnue. 

Elle rappelle d’ailleurs à juste titre que la Communauté urbaine du Grand Nancy nous parle de ce projet depuis plus de 15 ans mais qu’il n’avance guère. Et il ressort toujours opportunément à l’approche des élections municipales…

Pour notre part, nous répétons depuis des mois que Heillecourt ne doit pas accepter, sous la pression du Grand Nancy, une urbanisation massive sur les friches SNCF (environ 900 logements prévus sur Heillecourt / Jarville), sans l’ouverture simultanée de cette halte-gare et d’une ligne de transport attractive pour les Heillecourtois (notre dossier Urbanisme / PLU). Nous ne prétendons rien d’autre que le fait de nous inscrire dans une vision cohérente du développement de notre ville, liant l’urbanisation et une politique de déplacements alternative à l’accroissement de la circulation automobile. Ce qui au demeurant n’est pas le cas jusqu’à présent.

Nous continuerons donc de défendre avec constance nos positions dans le souci de l’intérêt général des Heillecourtois.

Et loin de nous satisfaire de tenir de « beaux discours », nous travaillons actuellement en collaboration avec nos homologues des communes du Grand Nancy, dans la perspective des élections municipales et communautaire de 2014, à l’élaboration d’une autre politique de transports dans l’agglomération nancéienne intégrant les idées que nous défendons à Heillecourt.

Coup de projecteur sur les municipales 2014 à Heillecourt

Dans sa série « municipales 2014 », l’Est Républicain donne un beau « coup de projecteur » sur la douceur de vivre de notre commune, son parc et consacre un portrait à Loïc Bouger, « pilier de l’Entente sportive ».

La principale thématique porte par ailleurs sur le « désenclavement » de la commune, les déplacements (circulation automobile) et la perspective de l’implantation d’une halte-gare.

Avec la hauteur de vue qu’on lui connaît …, le Maire essaie de faire croire que le Grand Nancy a financé la « desserte de Frocourt » (plus de 1 million €) pour permettre aux Heillecourtois d’accéder plus directement à la zone commerciale. Il se garde bien de parler, entre autres, des nouvelles surfaces commerciales d’ores et déjà autorisées (3 000 m2) et de la tranche « Frocourt 2 » programmée par le Grand Nancy le long de cette desserte. Ainsi, pendant que les maires des communes environnantes se frottent les mains d’avoir obtenu des « solutions » de désengorgement de la zone commerciale dont ils sont financièrement les bénéficiaires sans en subir les nuisances, celui de Heillecourt se flatte naïvement de l’ouverture de la descente de Frocourt sans « déferlante » de circulation…

A moins d’un an des élections municipales, il a en effet tout intérêt à faire oublier que les problèmes de saturation de la zone commerciale, « programmés » dès 2002, sont apparus progressivement et que les services du Grand Nancy ont prévu une augmentation à terme de 20% de la circulation au carrefour de l’avenue des Erables et du Parc de l’Embanie (voir étude présentée en 2010 sur les flux automobiles liés à la desserte de Frocourt).

Soit le Grand Nancy réalise des études « bidon » payées par le contribuable, soit le Maire a pour seul horizon les prochaines élections municipales…

Intervention de Hervé Willer lors de la réunion publique du 3 juin 2010 à Heillecourt

Dossier Cadre de vie

Coup de projecteur sur les municipales 2014 à Heillecourt dans Municipales 2014 municipales2014_heillecourt

Bien Vivre ensemble l'aveni... |
COMMUNAL HAOUR FEYZIN 2008 |
Le Cabinda Libre (CGSNE) |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Michel TAMAYA 2008 Le BLOG
| servir connaux
| Saint-Avold pour vous